Le pain est l’un des produits les plus consommés en France. Baguette, boule, pavet, pain de mie ou autres catégories de produits, la majorité d’entre nous achète quotidiennement son pain. Ensuite, selon nos habitudes de consommation ou de conservation, ce dernier durcit (ou se ramollit) plus ou moins vite. Il devient moins bon et beaucoup trop de personnes le jettent en pensant qu’il n’est plus utilisable. C’est regrettable car c’est un pur gâchis alimentaire et budgétaire. Voici plusieurs solutions anti-gaspi pour y remédier.

Astuces anti-gaspi pour un pain 100% zéro déchet

Voici mes quelques astuces pour mieux conserver cet aliment et, au besoin, le recycler complètement (voir article) afin de ne plus le gâcher.

Bien acheter son pain

Il existe plusieurs formats et variétés de pains. Certains sont plus ou moins abordables que d’autres mais surtout, certains se conserveront (et se consommeront) beaucoup plus longtemps que d’autres.

Par exemple, depuis son apparition officielle en 1993, la baguette « tradition » fait craquer des millions de Français, surtout lorsqu’elle est bien chaude et croustillante. C’est, sans mauvais jeux de mots, un véritable « gain de pain » pour les boulangers et un pur plaisir pour nous, consommateurs. Sauf que la baguette, c’est finalement assez petit et ça durcit très vite ! De plus, c’est souvent bien plus cher, au kilogramme, qu’un pain ou une boule.

C’est pourquoi je vous suggère plutôt de vous tourner vers des formats similaires au pain « campagnard », au pavé ou à la boule qui seront plus gros et donc qui se conserveront plus longtemps. C’est peut-être même l’occasion d’en essayer un différent à chacune de vos visites ? C’est ainsi que j’ai découvert le pain à la châtaigne ou « le bucheron ». Je ne puis m’offrir ces deux variétés quotidiennement, mais, à chaque fois que j’en achète, à coup sûr, je fais des heureux à la maison ! Les baguettes, les ficelles et autres produits du même format seront du coup encore plus appréciés lors de journées dominicales.

Bien le conserver et l’utiliser

La règle numéro 1 pour bien conserver un pain, c’est de ne pas le laisser dans un environnement trop sec ou trop humide. A partir de là, emballez-le dans un linge ou protégez-le dans une boîte ou un sac spécial, mais évitez à tout prix le sachet en plastique. Cet accessoire, à base de pétrole, empêchera votre produit de respirer et accélérera son vieillissement ainsi que le développement de bactéries.

Avant je conservais mon pain en l’enroulant avec un vieux tablier en coton. Mon produit se gardait globalement bien mais j’avoue que ce n’était pas l’idéal. D’abord, je n’osais pas apporter mon bout de tissu à la boulangerie pour que le commerçant me regarde entourer son produit avec mon bout de tissu. Je me résignais donc à accepter son emballage. De retour à la maison, je faisais toujours attention à bien l’emballer afin qu’il ne sèche pas trop vite. Je rencontrais ensuite quelques complications en le déballant. Afin de ne pas faire tomber mon aliment et toutes les miettes, je déroulais lentement mon morceau de tissu. En somme, ce n’était pas l’idéal.

Mais ça, c’était avant mon sac à pain !

Je partageais mon coup de cœur avec vous sur Facebook et Instagram : mon sac à pain de Sacasalades est parfait à tout point de vue ! C’est plus qu’un bout de tissu avec un cordon de fermeture, il est composé d’une toile 100% coton résistant à l’intérieur et un coton enduit à l’extérieur. Comme ça, mes boules et mes viennoiseries restent à l’abri de l’air, de la lumière…et se conserveront plus longtemps (vive les économies). En plus, la petite languette à l’extérieur permet d’accrocher votre sac n’importe où. Ainsi, vous gagnerez de la place dans les placards et sur votre plan de travail.

Depuis que je l’ai, je parviens à conserver mon produit au moins 2 jours de plus. Désormais, j’ai grand plaisir à présenter mon sac (made in France) à mon boulanger pour qu’il y place directement son pain. Tout le monde est gagnant dans cette histoire. Vous retrouverez différents modèles sur Ama’ ainsi que sur le site sacasalades.com. Ah j’ai failli oublier : ces sacs se lavent en machine.

Je sais que d’autres créateurs comme  AuFilDeLoBoutique et fAudreyReinventer proposent aussi des sacs à pains fait maison mais je ne l’ai pas testé.

Autres astuces : faites au mieux pour toujours acheter juste la quantité dont vous avez besoin. Ensuite, évitez à tout prix de couper votre pain trop en avance. Enfin, couvrez votre corbeille d’un linge assez épais afin qu’il ne sèche pas trop vite.

Redonner une seconde vie au pain

Si votre  produit a séché trop vite, humidifiez-le rapidement sous l’eau avant de l’enfourner 5 min au four (180°c). C’est une astuce que j’appliquais à la fin d’une cuisson de plat. Pendant que mon four refroidissait, j’y enfournais quelques minutes mon pain. Ainsi, nous profitions, en même temps, d’une baguette croustillante et d’un plat chaud. Je vous préviens, cette astuce ne marchera qu’une seule fois sur un même produit.

Vous aimerez aussi :

Cet article vous a plu ? Recevez les prochains via ma newsletter et suivez-moi sur Instagram ou Facebook. Ce site me demande beaucoup de travail, soutenez-moi à travers mes liens d'affiliations ou mes cagnottes participatives Tipeee et Paypal.


LeBlogBIo Zero Dechet

Avec Leblogbio.fr, adoptez ou découvrez une vie bio, saine, dans une démarche zéro déchet, 100% astuces. leblogbio.fr

2 commentaires

  • Le Blog Bio - Zéro Déchet · 13 janvier 2019 à 15 h 06 min

    Bonjour Anne,
    Je vous remercie pour votre question.
    Peut-être que votre boîte en bambou crée une atmosphère trop humide pour votre pain. Celui-ci ne doit pas trop être en contact de l’air pour ne pas sécher trop vite mais il doit tout de même respirer. A défaut d’avoir un sac à pain, tentez de conserver votre pain dans un linge.
    Vous nous donnerez des nouvelles? 🙂

  • Anne Soyez · 11 janvier 2019 à 19 h 37 min

    Bonjour, j’ai une petite question. nous essayons de gaspiller un minimum mais parfois nous ne mangeons pas notre pain assez rapidement et malheureusement notre pain ne sèche pas il moisi ! impossible du coup de le récupérer et d’en faire autre chose comme une chapelure ou un gâteau … une explication ? une solution ? nous le conservons dans une boite à pain en bambou. merci d’avance 🙂

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Le contenu sur leblogbio.fr relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Sauf accord explicite, il est interdit de réutiliser ou de reproduire le contenu du site, incluant les textes, le design, les photos ou autres ressources iconographiques qui restent la propriété de l’auteur.