Pour un sommeil optimal, il est primordial de bien choisir son oreiller naturel, au même titre que son matelas.

Pourquoi ai-je investi dans un oreiller plutôt que de recycler les miens ?

J’ai appris bien malgré moi qu’un oreiller ne se gardait pas éternellement. De nombreuses fois, j’ai tenté en vain le « défi rien de neuf » en utilisant la mousse d’un vieil oreiller pour remplir l’autre. Je les remplissais trop ou pas assez, mais mes cervicales me l’ont fait payé. En plus, la fusion de mes « garnissages » se soldait toujours par un échec. En effet, au fur et à mesure de mes utilisations, ces derniers bougeaient tellement que mon oreiller n’avait plus de forme. Soit il devenait trop épais, soit une ligne de séparation se créait au milieu. L’un ou l’autre, mon sommeil était loin d’être reposant.

En somme, l’heure était venuede choisir un nouvel oreiller. Mais en fait, comment choisir son oreiller naturel ? J’ai mené mon enquête.

Mes critères pour bien choisir son oreiller naturel ?

J’ai repéré plusieurs critères essentiels pour choisir un bon oreiller naturel et j’en ai même trouvé une marque qui, même après plusieurs nuits, me convient tout à fait.

Critère 1 : la forme : quelle différence entre un oreiller repos et un oreiller sommeil ?

Ou plutôt, saviez vous qu’il y a une différence ?

L’oreiller repos est carré, plus ou moins épais et assez souple. Il ne favorisera pas tout à fait votre sommeil, mais privilégiera le maintient de votre tête ou votre corps lorsque, par exemple, vous regarderez la télévision.

L’oreiller sommeil est prévu pour vos nuits. Généralement rectangulaire, il soutiendra et maintiendra votre tête ainsi que le haut de votre colonne vertébrale. Avec ce format, vous optimiserez vos chances de garder la tête sur l’oreiller durant toute la nuit.

Critère 2 : dans quelle position dormez-vous ?

Si vous dormez sur le côté, privilégiez des oreilles assez épais, et en même temps, fermes et souples.

Si vous dormez sur le dos, un oreiller assez ferme maintiendra mieux votre tête et votre nuque.

Si vous dormez sur le ventre, optez de préférence pour un oreiller moelleux, plat et dont l’épaisseur n’excède pas 5 centimètres.

Critère 3 : une matière naturelle ?

Entre les plumes d’oie, les crins de cheval, la mousse de soja et autres matières naturelles, j’ai privilégié le latex naturel car il apporte un confort de sommeil optimal et adaptable. Cette matière est extraite avec une méthode ancienne qui consiste à inciser l’écorce et à recueillir le latex.

Les propriétés hyper-respirantes de cette matière garantissent une température idéale pendant la nuit.

Dans la mesure du possible, privilégiez le latex extrait de plantations qui sont certifiées (les Hévéas) GOLS (latex biologique): aucun pesticide chimique ni élément toxique n’y est utilisé.

Critère 4 : un entretien facile

La plupart des oreillers sont difficiles à nettoyer ou n’apprécient pas les cycles de lave-linge à haute température. Privilégiez plutôt un oreiller qui se lavera régulièrement à 60°c ou moins souvent à 90°c. Vous limiterez plus facilement la présence d’acariens et bactéries.

Aussi, les modèles à housse déhoussable sont plus simples à laver et sèchent plus rapidement.

Critère 5 : une garantie sur la durée de vie ?

Contrairement aux matelas, très peu d’oreillers sont vendus avec une garantie. À nous de dénicher la perle rare.

Quelles marques répondaient à mes critères de recherches?

Certains oreillers naturels sont disponibles sur le site de Conforama mais tous ne répondent pas à mes critères.

Les oreillers

Les oreillers naturels #madeinfrance de Dodo répondent à la plupart de mes critères. Vous retrouverez même des promos, en cliquant sur ce lien.

A ce jour, les marques Kipli, LatexBio et Monmatelasnaturel répondent à l’ensemble de mes critères de recherches, même pour la garantie. J’ai d’ailleurs testé et validé l’un d’entre eux.

Quel oreiller naturel ai-je testé et validé ?

J’envisage de tester dès que possible celui de LatexBio principalement pour sa différence de prix ainsi que pour les avis unanimes sur ce modèle !

J’ai adopté l’oreiller Kipli depuis plusieurs semaines. En plus de répondre à tous mes critères de recherches, je lui ai trouvé de plusieurs avantages.

La forme : je confirme complètement le soutien optimal de ma zone cervical. Nous le devons à la densité unique de 55kg/m3 ainsi qu’à la fermeté intermédiaire qui permet un moelleux et un soutien optimal.

La position : je dors souvent sur le côté ou sur le dos et il parait que je bouge beaucoup. Et pourtant cet oreiller rectangulaire (50 x 70 cm) s’adapte parfaitement à toutes mes positions pendant mon sommeil.

La matière : les matières utilisées sont du latex naturel certifié GOLS et cotons certifié OEKO-TEX de l’Union Européenne. Les propriétés hypoallergéniques et antifongiques le rendent insensible aux acariens et convient aux personnes allergiques.

L’entretien : la housse est amovible grâce à un zip et se lavera à 40°. L’âme de l’oreiller en latex naturel, protégée par la doublure, est elle lavable en machine jusqu’à 90°.

La garantie : les oreillers Kipli sont garantis 2 ans. Quoi de mieux ?

Des trucs en plus ? J’ai bien envie de vous répondre « je l’ai adopté, pourquoi pas vous ? » , mais je me dois d’être plus sérieuse. Sachez alors que ces oreillers sont fabriqués en Italie et, pour le moment, la livraison est gratuite. Aussi, Kipli est détenteur de plusieurs certifications éco-responsables. Vous retrouverez les détails en cliquant sur la bannière ci-dessous.

Sachez aussi que leurs matelas 100% naturels sont garantis 10 ans. Plus que ça : la livraison est aussi offerte et vous avez 100 nuits d’essai avant de changer d’avis…

Cet article vous a plu ? Recevez les prochains via ma newsletter et suivez-moi sur Instagram ou Facebook. Ce site me demande beaucoup de travail, soutenez-moi à travers mes liens d'affiliations ou mes cagnottes participatives Tipeee et Paypal.


LeBlogBIo Zero Dechet

Avec Leblogbio.fr, adoptez ou découvrez une vie bio, saine, dans une démarche zéro déchet, 100% astuces. leblogbio.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le contenu sur leblogbio.fr relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Sauf accord explicite, il est interdit de réutiliser ou de reproduire le contenu du site, incluant les textes, le design, les photos ou autres ressources iconographiques qui restent la propriété de l’auteur.