Maintenant que vous avez troqué vos cotons jetables contre les lingettes démaquillantes lavables, votre porte-monnaie vous remercie et vous gagnez de la place dans vos placards. Reste à bien les nettoyer pour conserver tout leur éclat. Vous verrez, ce n’est pas sorcier.

Mes astuces pour laver mes lingettes démaquillantes lavables

Avant toutes choses, si vous n’avez pas encore sauter le pas des lingettes lavables, je vous invite à consulter les nombreux avantages de ces articles zéro déchet en cliquant sur ce lien. Petit indice : c’est bien plus qu’un avantage économique. Et voilà, lingettes démaquillantes à la main, vous vous démaquillez (avec un produit zéro déchet ? ). Votre lingette est désormais sale et vous devez la nettoyer.

Selon vos habitudes cosmétiques, celle-ci contiendra du mascara, du fond de teint ou…rien du tout. Dans le dernier cas de figure, un simple tour en machine suffira.

Retirer du mascara ou autre colorant cosmétique demande un minimum d’attention et quelques minutes de votre temps avant de les confier à votre lave-linge. Voici mes quelques astuces :

Recycler vos vieux shampoings

Depuis que les shampoings sans SCS (et sans SCI ? ) vous ont séduit (voir article), vous ne savez que faire de vos vieux shampoings. Appliquez-en une goutte sur votre lingette préalablement humidifiée, frottez un peu, rincez : votre lingette est détachée. Certains la sècheront simplement pour mieux la réutiliser quelques heures plus tard mais je vous suggèrerai d’au moins de la passer en machine une fois sur deux.

La méthode slow

Selon le stock de lingettes que vous avez à la maison, cette méthode pourrait vous convenir. Pour ma part, j’ai 10 lingettes à la maison et j’en utilise environ 7 par semaine. Comme je lance mon linge chaque dimanche soir, je peux pré-laver toutes mes lingettes sales d’un coup, tout en étant sûre de ne pas en manquer.

Pour cela, la veille de ma machine, je place mes 7 lingettes sales dans un grand saladier puis je les recouvre d’eau chaude, j’ajoute 1 à 2 cuillères à café de percarbonate de soude, je mélange le tout avec une spatule (pour ne pas me brûler) et je place une assiette sur le saladier. J’utilise volontairement un saladier presque deux fois trop car, autrefois, la réaction entre l’eau chaude et le percarbonate de soude a débordé de mon contenant.

Environ 12 heures plus tard, je rince mes lingettes redevenues blanches puis lance ma machine.

Que faire si mes lingettes sont vraiment sales ?

Parfois un rouge à lèvre ou autre produit est plus tenace que d’habitude. Deux solutions s’offrent à vous. Soit vous ajoutez une cuillère de cristaux de soude à votre mélange à base de percarbonate, soit, avant de les tremper, vous frottez vos lingettes avec un shampoing, un gel douche votre ou savon de Marseille.

Où trouvez ces produits ?

Chez l’Eboutique écologique LesPetitsColibris, vous dénicherez votre percarbonate de soude ainsi que des lingettes, gants et essuies tout lavables (voir lien). C’est aussi l’occasion de jetez un oeil (par ici) aux autres produits ménagers (naturels) du site.

Chez ZoEssentiels, l’eboutique zéro déchet qui met en valeur les entreprises françaises et les créateurs fait main, vous retrouverez aussi vos futurs lingettes lavables ainsi que les produits ménagers pour les entretenir.

Vous aimerez aussi :

Cet article vous a plu ? Recevez les prochains via ma newsletter et suivez-moi sur Instagram ou Facebook. Ce site me demande beaucoup de travail, soutenez-moi à travers mes liens d'affiliations ou mes cagnottes participatives Tipeee et Paypal.


LeBlogBIo Zero Dechet

Avec Leblogbio.fr, adoptez ou découvrez une vie bio, saine, dans une démarche zéro déchet, 100% astuces. leblogbio.fr

Le contenu sur leblogbio.fr relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Sauf accord explicite, il est interdit de réutiliser ou de reproduire le contenu du site, incluant les textes, le design, les photos ou autres ressources iconographiques qui restent la propriété de l’auteur.