En mode antigaspi, j’essaie toujours de profiter à fond des produits de saison et, idéalement, d’en avoir (naturellement) toute l’année. Seul moyen pour y parvenir : mieux les conserver moi-même. En comparant tous les modes de conservation, le constat est clair : le conditionnement en conserves et en bocaux est l’astuce la plus efficace et la plus économe.

Les avantages de la conservation en bocaux, en température ambiante

Plutôt que de seulement affirmer que conserver ses aliments en bocaux est, en température ambiante, la solution la plus avantageuse de toutes, au moins dois-je vous en détailler les raisons.

Les inconvénients du congélateur

Intégré dans un réfrigérateur ou non, ce « nouvel » appareil électroménager du XXème siècle est aussi encombrant qu’onéreux. Aussi, votre fournisseur d’électricité apprécie et l’univers de la surconsommation vous applaudit des deux mains.

Oui, cette machine qui crée et entretient du froid conservera vos aliments (bien emballés) quelques mois supplémentaires mais à la condition unique d’être constamment alimentée en énergie. Longue coupure d’électricité ? Votre groupe électrogène, si vous en avez un, prendra le relais. Sinon… oups !

Autre défaut : votre électroménager n’échappe pas à l’obsolescence programmée.

Les inconvénients du réfrigérateur

Cette machine connaît les mêmes inconvénients que le congélateur, mais, contrairement à des personnes comme Marie Cochard qui arrivent à vivre sans frigo (lien vers son livre en bas de l’article), je n’arrive pas encore à m’en passer. Toutefois, j’ai déjà réévalué sa taille et sa fréquence d’utilisation.

Quoi qu’il en soit, le réfrigérateur préserve, au mieux, mes aliments quelques jours de plus mais ce n’est pas grâce à lui que mes cerises du mois de juillet resteront consommables à Noël.

Les inconvénients du séchage

A l’air libre, au four ou avec un déshydrateur, sécher ses plantes, ses fruits, ses légumes ou ses autres aliments est magique! Depuis que j’ai lu le livre «Thé, tisanes et boissons santé : A faire soi-même, pour offrir ou se faire plaisir» (liens du livre en bas de l’article), je m’empresse de sécher les aromates de mon jardin afin d’en profiter toute l’année.

Or, chaque produit déshydraté doit être stocké à l’abri de l’humidité… d’où la magie des bocaux.

Les inconvénients des filets et des sacs à vrac

Ces accessoires lavables et zéro déchet sont géniaux pour faire ses courses en toute légèreté, tout en se passant des sacs plastiques. Au marché, dans une boutique de vrac ou dans la grande distribution, ils accueilleront principalement vos céréales, vos féculents, vos graines et tout un tas d’autres aliments.

Leurs défauts ? Une fois à la maison, ils ne protégeront pas vos aliments de l’humidité. Aussi, l’odeur de vos aliments attirera les mites et autres animaux nuisibles.

Avec de simples bocaux de conservation (exemple ici), aucune odeur ne s’échappera.

Et les avantages de la conservation en bocaux dans tout cela ?

Quel que soit le mode précis de conservation que vous utiliserez (au sel, au vinaigre, à l’huile, à l’alcool, au sucre), vous stockerez vos bocaux maximum 1 an dans un environnement sombre (placard, cellier…), sec et tempéré. A moins d’un gros tremblement de terre, vos bocaux vous attendront sagement à leur place, tout en apportant de la couleur à votre intérieur. En bas de l’article, vous trouverez une superbe exemple de rangement de bocaux.

Autres bons points : vous ne dépendrez ni de votre fournisseur d’électricité ni d’appareils électroménagers et vous n’attirerez pas les animaux nuisibles chez vous.

Vous l’aurez compris, avec les conserves et les bocaux, à vous la magie de l’antigaspi.

Les quelques règles et recettes de conservation

Il nous reste un détail à régler : apprendre les règles de base d’une bonne stérilisation et l’art d’une bonne conservation. A défaut d’écrire un autre article sur le sujet, je vous suggère le livre ”Conserves et bocaux, plus de 100 recettes” publié chez Rustica.

Dans cet ouvrage, j’ai également découvert la conservation des fruits et des légumes au sel, je m’initie à la conversation au vinaigre, je suis intéressée par les possibilités qu’apporte la conservation à l’huile et je m’amuse avec la conservation à l’alcool et apprécie celle au sucre.

Maintenant, je profiterai de mes chutneys d’abricots et de mes betteraves conservées au sel au moins 2 mois plus longtemps que d’habitude, je passerai facilement l’hiver avec mes courgettes et mes aubergines et je me réjouis à l’idée de préparer mon premier ketchup maison ainsi que mes premiers marrons glacés.

L’ensemble des recettes de cet ouvrage sont très sympas et répondent aux goûts de chacun. Je ne sais pas pour vous mais, chez moi, l’été s’annonce culinaire. Vous avez déjà ce livre ? Qu’en pensez-vous ? Quelle est votre recette préférée ?

Où trouver vos bocaux ?

Selon vos besoin, il y a « bocaux et bocaux ».

Pour des conserves, des modèles avec un joint en caoutchouc seront parfaits. Vous en trouverez notamment chez ZoEssentiels, l’eboutique zéro déchet qui met en valeur les entreprises françaises, ou chez Amazon.

Lors d’un déplacement, des bocaux en tritan (exemple ici) seront plus adaptés.

Si vous avez simplement besoin de stocker vos aliments, l’ensemble des bocaux de ZoEssentiels conviendront. Le cas échéant, peut être qu’Amazon et Nature&Découvertes répondront à vos attentes.

Les livres mentionnés dans cet article

Les personnes souhaitant aller plus loin dans cette démarche anti-gaspi, voire même se passer de réfrigérateur, sont susceptibles d’être intéressées par les livres ci dessous :

  • “Conserves et bocaux : Plus de 100 recettes” de Aglaé Blin et Françoise Zimmer est disponible, neuf ou d’occasion (*) chez Amazon*Cultura et Rakuten,
  • “Notre aventure sans frigo” de Marie Cochard est disponible, neuf ou d’occasion (*) chez Amazon*, Cultura, Eyrolles, Fnac* et Momox*,
  • “Thé, tisanes et boissons santé : A faire soi-même, pour offrir ou se faire plaisir” de Noëlie Cotteaux et Marie-France Farré est disponible chez Amazon*Cultura, la maison d’édition Eyrolles, Fnac*Momox* et Rakuten*.

Vous aimerez aussi :

Et, pour le plaisir des yeux et la motivation, regardez cet exemple de personnes organisées dans ses bocaux :

Photo de Loulou, toute reproduction interdite sans son accord

Cet article vous a plu ? Recevez les prochains via ma newsletter et suivez-moi sur Instagram ou Facebook. Ce site me demande beaucoup de travail, soutenez-moi à travers mes liens d'affiliations ou mes cagnottes participatives Tipeee et Paypal.


LeBlogBIo Zero Dechet

Avec Leblogbio.fr, adoptez ou découvrez une vie bio, saine, dans une démarche zéro déchet, 100% astuces. leblogbio.fr

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Le contenu sur leblogbio.fr relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Sauf accord explicite, il est interdit de réutiliser ou de reproduire le contenu du site, incluant les textes, le design, les photos ou autres ressources iconographiques qui restent la propriété de l’auteur.