Recevez mes futures astuces par email
Covid-19 Où trouver des bons masques barrières - coronavirus

Comment créer votre joli jardin potager sur son balcon ou sur sa terrasse pour y cultiver ses plantes aromatiques et quelques légumes ? Pas besoin d’être un pro en permaculture pour y parvenir ! Je vous propose quelques pistes pour parvenir, à votre rythme, à atteindre vos objectifs. 

Des plantes adaptées à votre ensoleillement

La plupart des fruits et légumes ont besoin d’un minimum de lumière pour se développer. Si votre balcon est exposé au soleil moins de 6 h par jour, semez des aromates comme le persil et des légumes comme des betteraves, des carottes, de la salade et des radis. Votre exposition est plutôt plein sud ? Profitez-en pour cultiver du basilic, du thym, des aubergines, des poivrons, des fraises, et même des tomates. 

Dans la mesure du possible, combinez trois types de plantes dans un seul pot. Par exemple, associez une petite plante (un aromate ou une carotte, une laitue ou encore des radis) avec une plante grimpante (un plant tomate ou des haricots vert) et une grosse plante (un poivron ou une aubergine ou encore une betterave).

Un potager sur son balcon optimisé avec du matériel adapté 

Le potager carré ou rectangulaire est le plus classique. Il utilise un espace dédié pour chaque plante. Vous y diviserez des carrés de 30 cm et y planter ce qu’il vous plaira. A titre d’exemple, la gamme Kitchen Garden qui organise facilement différents plants et d’ainsi diversifier les goûts et les récoltes. Vous trouverez également des solutions en bas de ce lien

Votre dos et/ou vos genoux sont sensibles ? 

Privilégiez les potagers sur pieds comme ces exemples. Si votre co-propriété vous y autorise, exploitez les murs de votre terrasse afin de gagner ainsi de l’espace pour circuler. Fixez un grillage, accrochez des pots comme des flowerballs, ou installez des étagères d’extérieurs. Les passionnés décoration créeront leur cascade de plantes.

Exploitez également l’espace de votre plafond en y accrochant des suspensions spéciales (voir exemples par ici et par là) .

Covid-19 Où trouver des bons masques barrières - coronavirus

Pour aller encore plus loin, combinez votre potager et votre composteur (exemple ici).

Des tours végétales ? 

Le potager urbain a une autonomie d’irrigation de plus de 30 jours. Cet outil idéal pour les mains “pas vertes” prendra soin de vos laitues, mais aussi des herbes aromatiques de manière assez ordinaire sur un minimum d’espace. 

Attention au poids ! 

La terre pèse un certain poids, surtout lorsqu’elle est mouillée. N’alourdissez pas encore plus votre surface avec des pots en terre cuite, et privilégiez plutôt les tissus géotextiles (exemples ici). Ce produit ultra léger laisse respirer la terre afin de favoriser la bonne pousse de vos plantes. Certains modèles sont 100% recyclés (voir exemples au milieu de ce lien) et garantis 5 ans. 

Des graines efficaces ou un matériel minimaliste

En me basant sur mon expérience, je préconise les graines chez MonPetitCoinVert

Même si je ne les ai pas encore testé, les graines de Nature&Decouvertes semblent également très appréciées.

Les bulles d’arrosages sont également pratiques et constituent un élément de décoration sympathique.

Les gants ainsi qu’un kit de petits outils de jardinage vous seront les bienvenus. 

Voilà, vous avez désormais toutes les cartes en main pour réaliser vos cultures chez vous, à moindres frais. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à vous lancer ! 

Pas de balcon = pas de potager ? 

A défaut de créer un potager sur un balcon ou une terrasse, il existe également des solutions d’intérieurs. Vous trouverez quelques idées par ici, le temps que je rédige un article sur ma propre expérience ou dans le livre Un Potager chez moi sans jardin, disponibles (en ebook ou papier) chez Amazon, Cultura, Decitre et Fnac.

Vous aimerez également :

Aménager un potager sur son balcon ou sa terrasse
Recevez mes futurs articles par email

LeBlogBio.fr

Avec Leblogbio.fr, adoptez ou découvrez une vie bio, saine, dans une démarche zéro déchet, 100% astuces. leblogbio.fr

Le contenu sur leblogbio.fr relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Sauf accord explicite, il est interdit de réutiliser ou de reproduire le contenu du site, incluant les textes, le design, les photos ou autres ressources iconographiques qui restent la propriété de l’auteur.