Le rapport sur le gaspillage alimentaire de l’Ademe est alarmant. En France, chaque année, près de 10 millions de tonnes d’aliments invendus sont jetés à la poubelle…et donc gaspillés.

Pourtant, la majorité des produits sont encore consommables et, en 2016, 8 millions de personnes vivraient sous le seuil de pauvreté. Alors comment autant de gaspillage est-il possible?

Les raisons principales du gaspillage

Dans la distribution,  les pertes et gaspillages représenteraient en tout 1 390 000 tonnes de produits alimentaires (par an). Souvent, les produits concernés sont justes “abimés” ou “pas beaux”. Sinon l’emballage est abimé ou la date de péremption est trop avancée.

Dans nos foyers : beaucoup trop de produits sont oubliés au fond du frigo ou mal conservés. S’ajoutent à cela ces aliments achetés par lots (encore une promo du 3ème offert ?) et qui ne seront finalement pas mangé… Et enfin ces plats que vous n’avez pas fini et qui atterrissent dans votre poubelle à défaut d’avoir une seconde vie…

Chez les métiers de bouches (boucher, pâtissier, restaurateur…) : n’oublions pas les “chutes” de produits transformés (ils comprendront). Ou des retours d’assiettes de clients qui finiront directement à la poubelle car ces derniers n’osent pas demander un “dogi-bag”.

Les bons plans économiques et écologiques contre gaspillage alimentaire

Nos pouvoirs publics prévoient, d’ici 2050, de réduire jusqu’à 50% le gaspillage alimentaire. C’est une noble intention et les consommateurs que nous sommes avons tout intérêt à en tirer profit. En effet, il existe désormais des solutions pour lutter contre le gaspillage alimentaire tout en réduisant nos dépenses.

Pour y parvenir, changeons nos habitudes de consommations et/ou d’utilisations de nos produits. A travers les solutions proposées ci-dessous, chacun d’entre vous devrait trouver sa nouvelle habitude pour réduire son budget tout en réalisant une bonne action.

Vous retrouverez ci-dessous plusieurs actions possibles. La liste est non exhaustive et je la compléterai au fur et à mesure des actualités. Informez-moi des bons plans anti-gaspi que vous connaissez, c’est gratuit et utile à le monde.

Je profite aussi de cet article pour vous annoncer mon intention de créer votre annuaire en ligne mettant en valeur les acteurs (boutiques, créateurs, fournisseur et producteurs) du bio et zéro déchet…et le seul logiciel “fiable” que j’ai trouvé coute un certain budget et il me faudra passer plusieurs heures à le “configurer”. Si mon projet vous intéresse, je vous invite à le soutenir en participant à l’une de mes cagnottes Leetchi, Paypal ou Tipeee.

Avec les actions anti-gaspi des commerçants, à vous les économies

Les actions sont si nombreuses que je publierai un article spécialement dessus. Vous le retrouverez en cliquant ici.

Les métiers de la bouche en mode anti-gaspillage

Les acteurs des métiers de la bouche (boucher, boulanger, épicier…restaurateurs) ont trois missions anti-gaspi à réussir.

La première, basique ou pourtant pas si simple, consiste à ne pas créer de déchet. La plateforme Care Eat est là pour ça. A travers leur tribune, vous comprendrez que c’est bien plus qu’un label anti-gaspillage alimentaire.

La deuxième mission consiste à ne pas avoir d’invendus.

Ici, se sont les applications Optimiam et Too Good to go qui rentrent en action. Pour un prix dérisoire, vous obtenez des plats sympas et les commerçants de bouche limiteront leur gaspillage alimentaire. Les règles du jeu sont assez simples: à travers leurs applications gratuites, chaque client achète de bons produits à moindre prix chez son commerçant partenaire. Vous retrouverez toutes les informations nécessaires sur les applications et sites de ces entreprises.

De même pour les commerçants ayant des fruits et légumes “fatigués”. Graapz vous permet de vendre vos produits à un moindre prix. En cliquant sur ce lien, vous retrouverez les avantages (pour les particuliers) et rejoindrez le mouvement en contactant l’équipe en bas de cette page.

La troisième mission consiste à valoriser vos déchets alimentaires pour les transformer en énergie verte et en fertilisant naturel. Hortense de MaSolutionDéchets.restaurant vous présente justement une solution astucieuse et écologique dans sa tribune.

Réduire le gaspillage alimentaire dans nos foyers

Aussi banal que ce conseil puisse être, le meilleur moyen de réduire le gaspillage alimentaire dans son foyer (et donc les dépenses superflus), c’est de ne pas surconsommer. Oui, certaines promotions sont très tentantes mais allez-vous vraiment tout manger ?

Ensuite, il faut bien conserver ses produits. Dès que vous rentrez avec vos courses, rangez immédiatement vos produits frais dans un réfrigérateur opérationnel ou au congélateur. Afin de ne pas les oublier au fond, mettez toujours en avant les produits à manger en priorité. C’est ce qu’on appelle la méthode FIFO dans le milieu de la restauration.

Au besoin, révisez vos emballages : je vous donne quelques astuces pour bien conserver votre salade mais aussi mieux emballer vos aliments.

Quelques jours plus tard, certains de vos produits semblent « fatigués » ? Consommez-les d’une façon ou d’une autre. L’application Save Eat vous donnera pleins d’astuces pour cuisiner en mode anti-gaspi.

De même, Care Eat prépare une application mobile Bon App’Ethic. Découvrez leur projet chez Kiss Kiss Bank Bank.

Vous préférez les livres ?

Je suis en pleine lecture pour vous présenter “mes” meilleurs très bientôt.

Vos produits ne sont plus mangeables ?

Ce n’est pas dramatique, trouvez-leur une seconde vie. Par exemple, vos chairs d’abricots abimés seront parfait en masque pour la peau (recette ici), les peaux de bananes hachées nourriront votre terre… je publierai des astuces au fur et à mesure dans cette rubrique. Partagez-les vôtre avec les autres lecteurs, c’est gratuit et utile à le monde.

Les bons plans économiques et écologiques contre le gaspillage alimentaire<br /> #antigaspi #gaspillagealimentaire #foodtech #economiecirculaire #fruits &amp; #legumes invendus #zerodechet #food #pouvoirdachat #economie #ecologie

Trocs entre citoyens ?

Avez-vous entendu parler des trocs de produits de jardin entre particulier ? C’est FruitandFood et LePotiron.fr qui proposent cette mise en relation entre particuliers et jardiniers (amateurs ou non).  Rejoignez leurs communautés.

Vous connaissez d’autres sites ou applications? Dès que j’aurai réuni assez de fond sur l’ensemble de mes cagnottes Leetchi, Paypal ou Tipeee, pour créer un annuaire en ligne mettant en valeur les acteurs du bio et zéro déchet, je me ferai un plaisir de les y référencer. Petit détail : le seul logiciel “fiable” que j’ai trouvé coute un certain prix et, moi toute seule, je n’ai pas les fonds nécessaires.

Vous aimerez aussi :

Je profite de cet article pour vous annoncer mon intention de créer votre annuaire en ligne mettant en valeur les acteurs (boutiques, créateurs, fournisseur et producteurs) du bio et zéro déchet…et le seul logiciel “fiable” que j’ai trouvé coute un certain budget et il me faudra passer plusieurs heures à le “configurer”. Si mon projet vous intéresse, je vous invite à le soutenir en participant à l’une de mes cagnottes Leetchi, Paypal ou Tipeee.

Cet article vous a plu ? Recevez les prochains via ma newsletter et suivez-moi sur Instagram ou Facebook .


LeBlogBIo Zero Dechet

Avec Leblogbio.fr, adoptez ou découvrez une vie bio, saine, dans une démarche zéro déchet, 100% astuces. leblogbio.fr