Recevez mes futures astuces par email

La grande ortie est trop souvent considérée comme une « mauvaise herbe ».et pourtant elle nourrira et soignera votre jardin. Désormais, fortifiez vos plantes grâce à l’ortie.

Fortifiez vos plantes avec votre purin d’orties

Derrière leurs feuilles piquantes, les orties cachent de nombreux usages, dont le pouvoir de renforcer les défenses de vos plantes. Évitez cependant de l’utiliser sur les plantes de terre de bruyères.

Récoltez environ 100 g d’orties pour 1 litre d’eau. Dans la mesure du possible, utilisez de l’eau de pluie ou de puits afin de limiter le gaspillage et approcher le « zéro déchet ».

Je rappelle que le dosage d’orties n’est pas le même  pour désherber ou fortifiez vos plantes.

S’il est nécessaire de porter des gants et des manches, vous pourrez prendre tout type d’orties : pas besoin que les feuilles soient « jeunes » ou  loin des routes.

La méthode écolo

Versez votre eau dans le récipient et stockez votre préparation dehors, loin de votre habitation afin d’éviter les futures odeurs. Durant les 10 à 15 jours qui suivront, remuez au moins une fois par jour votre macération. Le temps de macération dépendra surtout de la température. En effet, plus il fera chaud (entre 15 et 25°c), plus la macération sera rapide. Votre produit sera prêt lorsque vous ne verrez plus de bulles de fermentation. Le moment venu, filtrez votre produit et stockez-le dans un contenant fermé. Moins vous aurez d’air dans votre contenant, plus longtemps vous conserverez votre produit. Vos morceaux de plantes rejoindront le compost.

Terre Vivante a développé en partenariat avec une entreprise français, une fabrique de purins maisons. Vous la découvrirez en cliquant ici.

La méthode express (infusion)

Cette méthode s’appelle aussi “infusion”, ce qui ne sous-entend pas qu’elle se boit.

Plongez vos 100 g plantes hachées dans une marmite contenant déjà 1 litre d’eau bouillante. Portez à nouveau l’eau à ébullition puis éteignez le feu tout en couvrant votre récipient. Infusez ainsi pendant environ 1 à 2 jours puis filtrez votre produit avant de le stocker dans un contenant fermé. Moins vous aurez d’air dans votre contenant, plus longtemps vous conserverez votre produit. Vos morceaux de plantes rejoindront le compost.

Fortifiez vos plantes avec votre purin d’orties #bio #faitmaison #zerodechet #antigaspi #permaculture #jardin #potager

Comment utilisez votre purin ?

Ne vaporiserez pas directement le purin “pur” sur vos plantes au risque de brûler vos plantes. Il vous faudra le diluer selon l’utilisation voulue. C’est à dire qu’il faudra, pour 1 litre d’eau (de pluie pour limiter la surconsommation d’eau) :

  • Diluer entre 2 et 5 % du purin (soit maximum 5 cl du produit) pour fortifier vos plantes et traiter les maladies et repousser les insectes comme les pucerons,
  • Diluer 10 % du purin (soit maximum 10 cl du produit) pour fertiliser vos plantes.

Vous aimerez aussi :

  • Retour au sommaire: Les nombreux bienfaits et usages de l’ortie
  • En cliquant ici, découvrez la fabrique de purins maisons, développé en partenariat avec Terre Vivante,
  • Obtenir votre purin près à l’emploi en cliquant ici,
  • Le livre “Je désherbe sans produits chimiques!” de Denis Pépin que retrouverez (neuf ou d’occasion*) chez votre libraire ou encore chez Amazon*, CulturaFnac*. et Momox*,
  • Découvrir les autres purins maisons en cliquant ici,
  • Le livre “50 règles d’or du jardinier autosuffisant ” que vous retrouverez, neuf ou d’occasion(*) chez votre libraire,Amazon*, Cultura, Fnac*.
Recevez mes futurs articles par email

LeBlogBio.fr

Avec Leblogbio.fr, adoptez ou découvrez une vie bio, saine, dans une démarche zéro déchet, 100% astuces. leblogbio.fr

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Le contenu sur leblogbio.fr relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Sauf accord explicite, il est interdit de réutiliser ou de reproduire le contenu du site, incluant les textes, le design, les photos ou autres ressources iconographiques qui restent la propriété de l’auteur.