Recevez mes futures astuces par email

La douche et/ ou la baignoire sont l’endroit de la salle de bain ou, en général, nous stockons le plus de produits. Gel douche, shampoings, après-shampoing et tout un tas d’autres accessoires. Pourquoi ne pas faire “place net” tout en gagnant de la place, en économisant votre argent et polluant moins tout en prenant soin de soi ? Je vous explique ma méthode.

Ma douche zéro déchet

Avant je me lavais avec tous les parfums de gel douche possible…et j’hydratais ma peau chaque soir avec une main spéciale. Mais ça, c’était avant. Maintenant, je me lave exclusivement l’un des savons très hydratants de Louise Emoi, ce qui me permet de ne plus avoir de crème spécifique pour le corps. Au besoin, j’utilise l’huile délicieuse de Louise Emoi : elle est sent bon, est super efficace et surtout, elle est multi-fonction.

Je lave mes cheveux coloré avec le shampoing solide “douceur” de Druydès que j’utilise désormais une fois par semaine. J’utilise mon l’eau de riz comme après-shampoing. J’ai rarement des problèmes de cheveux mais il m’arrive d’appliquer la même huile délicieuse que pour le corps.

Par habitude, je me doucement gomme le visage (peau sensible) directement dans ma douche avec mon marc à café. C’est aussi l’occasion de l’appliquer sur sa peau : elle encore plus toute douce après. Grace à cette méthode, j’élimine toutes impuretés et points noirs sans acheter de produits spécifiques.

Vous aimerez aussi :

Ma douche zéro déchet avec leblogbio.fr #minimaliste #environnement #zerodechet #beauty #makeup #ecologie
Recevez mes futurs articles par email

LeBlogBio.fr

Avec Leblogbio.fr, adoptez ou découvrez une vie bio, saine, dans une démarche zéro déchet, 100% astuces. leblogbio.fr

Le contenu sur leblogbio.fr relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Sauf accord explicite, il est interdit de réutiliser ou de reproduire le contenu du site, incluant les textes, le design, les photos ou autres ressources iconographiques qui restent la propriété de l’auteur.