Découvrez toutes ses vertus médicinales de l’ortie afin d’améliorer votre santé. L’ortie est l’une des meilleures plantes re-minéralisante et tonifiante

Les vertus médicinales de l’ortie

Je rappelle que l’automédication peut-être dangereuse. N’arrêtez en aucun cas votre traitement médical en cours. Aussi, au moindre doute, consultez votre médecin traitant ou pharmacien.

Les vertus de l’ortie

L’ortie est l’une des meilleures plantes re-minéralisante et tonifiante. L’ortie procure un excellent apport en protéines et en vitamine A et C. Elle est riche en calcium , en fer, en magnésium , en potassium, en silice et en zinc. Ces vertus médicinales sont donc très importantes.

Ses racines et ses feuilles renferment une grande quantité de vitamines et de sels minéraux.

L’ortie soulage l’arthrite et les rhumatismes

Riche en silice, l’ortie soulage l’arthrite et les rhumatismes. Pour cela, préparez une pâte épaisse d’argile verte. Ajoutez-y des feuilles d’orties hachées puis appliquez votre cataplasme sur votre articulation.  Dans la mesure du possible, gardez-le au moins 2 heures. Vos douleurs devraient s’estomper progressivement.

Aussi, préparez votre macérat d’ortie fraîche (même méthode que pour les pâquerettes) puis servez-vous en en huile de massage stimulante. Votre préparation soulagera vos rhumatismes. Il parait que c’est efficace sur des brûlures superficielles mais je n’ai jamais essayé.

Les vertus médicinales de l’ortie #santé #bienêtre #phytothérapie #tisane #bio #faitmaison #zerodechet #antigaspi

Combattez l’anémie et la fatigue avec l’ortie

Un début d’anémie s’identifie souvent par une sensation de fatigue générale. La forte présence de fer et sels minéraux de l’ortie vous aidera à lutter contre cela en revitalisant votre organisme. Si vous n’êtes pas fan de la cuisine d’ortie, optez pour une cure de tisane à base d’ortie.

Pour ma part, avant chaque début d’automne et d’hiver, je fais une cure d’un mois de tisane d’orties. En effet,  je bois près d’un litre de tisane afin d’aider mon corps à affronter les mois à venir. L’ortie nettoie notre organisme en stimulant en douceur notre foie et nos reins.

Pendant environ 1 mois, infusez  environ 30 g de feuilles d’orties par litre. Retrouvez la préparation de la tisane d’ortie en cliquant ici.

L’ortie combat l’infections urinaire et les problèmes de circulation sanguine

Les effets diurétiques de l’ortie pour permettront de combattre un début de cystite en stimulant vos reins et/ou vessie.

A nouveau, je rappelle que l’automédication peut-être dangereuse. N’arrêtez en aucun cas votre traitement médical en cours. Aussi, au moindre doute, consultez votre médecin traitant ou pharmacien.

Si vous ne trouvez de gélules d’orties, pensez aux tisanes. Infusez 50 à 60 g par litre et buvez environ 3 à 4 tasses par jour. Retrouvez la préparation de la tisane d’ortie en cliquant ici.

Soulagez vos aphtes ou douleurs dentaires avec l’ortie

Des aphtes peuvent être très douloureux. Soulagez-les avec un bain de bouche à base de décoctions de feuilles d’orties. 50 g par litre devraient convenir.

De la même façon, une décoction d’ortie et menthe calmeront vos douleurs dentaires. Préparez 25 g de chaque plante par litre d’eau. Plusieurs bains de bouche simultanés sont parfois nécessaires. Je précise qu’il s’agit ici de soulager vos douleurs, pas de soigner votre problème dentaire.

Vous aimerez aussi :

Cet article vous a plu ? Recevez les prochains via ma newsletter et suivez-moi sur Instagram ou Facebook. Ce site me demande beaucoup de travail, soutenez-moi à travers mes liens d'affiliations ou mes cagnottes participatives Tipeee et Paypal.


LeBlogBIo Zero Dechet

Avec Leblogbio.fr, adoptez ou découvrez une vie bio, saine, dans une démarche zéro déchet, 100% astuces. leblogbio.fr

Le contenu sur leblogbio.fr relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Sauf accord explicite, il est interdit de réutiliser ou de reproduire le contenu du site, incluant les textes, le design, les photos ou autres ressources iconographiques qui restent la propriété de l’auteur.