Un démaquillant est essentiel pour notre peau, même si on n’utilise pas de cosmétique. Grace à lui, matin et soir, les impuretés que votre peau absorbera toute la journée seront éliminées et vos pores respireront mieux. Ainsi, vous limiterez tout problème de peau ou vieillissement accéléré. Autant alors se créer son propre produit maison.

Vous aimerez aussi :

Ma recette de démaquillant maison, économique et zéro déchet

La composition de la plupart des démaquillants m’ont toujours fait peur. Pourtant, comme je me maquille quotidiennement, ce produit m’est indispensable.

Avant, je me lavais uniquement avec du savon de Marseille et de l’eau froide notamment car je n’utilisais pas de fond de teint sur mon visage. Rien de plus simple me direz-vous : mouillons une lingette lavable, frottons-la à notre savon puis appliquons le tout sur le visage. Un rinçage et l’affaire est dans le sac. Oui…sauf que je me m’abimais souvent les yeux quand j’enlevais mon mascara. De plus, j’ai plusieurs fois constaté, en me démaquillant avec un produit spécial, que ma peau n’était pas complètement propre.

Et un jour, je me suis retrouvée avec une bouteille d’huile végétale dont je n’aimais pas du tout le goût en cuisine. Détestant jeter quoi que se soit, j’ai cherché à l’utiliser autrement. Après plusieurs expériences de tout genre, j’ai décidé qu’elle m’était plus utile dans la salle de bain…pour me démaquiller.

L’huile végétale se révèle efficace pour tous maquillages, même waterproof. Elle s’utilise finalement comme tout produit démaquillant « classique » : appliquez-en sur vos lingettes lavables, nettoyez-vous le visage avec puis rincez-vous à l’eau froide. Personnellement, je me rince le visage au gant avec un peu de savon de Marseille. Cela permet d’enlever toute particule aqueuse et de ne pas sur-nourrir ma peau mixte. J’applique ensuite une eau florale.

L’origine végétale de l’huile a, à ma connaissance, peu d’importance. Ici, il n’est pas question de profiter d’un macérat antirides mais de se démaquiller. C’est un exercice qui vous prendra quelques minutes seulement. Alors, huile d’amande douce, colza, coco, noisette, noix, olive, tournesol ou autre…peu importe.

Recette de démaquillant maison, économique et zéro déchet. LeBlogBio.fr #beaute #bio #visage

Astuce de démaquillage

Je vous recommande de vous démaquiller le soir avec votre huile et le matin avec votre savon. En effet, l’huile nourrira votre peau durant la nuit, même si vous vous rincez au savon. Par contre, si vous l’utilisez aussi le matin, votre maquillage pourrait moins tenir dans la journée. C’est tout du moins ce que j’ai remarqué. Le savon, lui, nettoiera une dernière fois votre peau avant d’y appliquer quoi que se soit.

Faites des économies :n’achetez pas spécialement une huile pour votre salle de bain. Prenez-en un échantillon de votre cuisine que vous conserverez dans un flacon hermétique.

Vous aimerez aussi :

Cet article vous a plu ? Recevez les prochains via ma newsletter et suivez-moi sur Instagram ou Facebook. Ce site me demande beaucoup de travail, soutenez-moi à travers mes liens d'affiliations ou mes cagnottes participatives Tipeee et Paypal.


LeBlogBIo Zero Dechet

Avec Leblogbio.fr, adoptez ou découvrez une vie bio, saine, dans une démarche zéro déchet, 100% astuces. leblogbio.fr

Le contenu sur leblogbio.fr relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Sauf accord explicite, il est interdit de réutiliser ou de reproduire le contenu du site, incluant les textes, le design, les photos ou autres ressources iconographiques qui restent la propriété de l’auteur.