Recevez mes futures astuces par email

Afin de conserver vos plantes aromatiques le plus longtemps possible, séchez vos plantes avec mes quelques méthodes faciles à réaliser.

Séchez vos plantes aromatiques

Si sécher ses plantes reste la méthode la plus naturelle pour les conserver. Quelle que soit la méthode que vous appliquerez, sachez que vos plantes seront complètement sèches lorsqu’elles se réduiront facilement en petits morceaux en les froissant.

Sécher ses plantes aromatiques à l’air libre

Coupez les tiges et attachez-les par petits bouquets, tête en bas. Voici l’occasion d’utiliser différents accessoires de tenir vos bouquets en suspension. Élastiques, morceaux de ficelle, vieux lacets : tout peu servir.

Séchez vos plantes, à l’ombre, pendant quelques jours à l’air libre par temps sec et chaud. C’est essentiel pour que la plante sèche dans de bonnes conditions. Le cas échéant, elle pourrait développer un champignon à cause de l’humidité. Pour ma part, je suspends mes bouquets aux poutres de mes combles et je crée un courant d’air avec les velux. Par grosse chaleur, je profite également de mon préau.

Sécher ses plantes aromatiques dans un papier kraft

Cette méthode s’applique principalement si vous ne pouvez sécher vos plantes à l’ombre. L’idée est de cacher vos feuilles de plantes du soleil.

Si vous séchez des “branches” de plantes, attachez quelques tiges ensemble et recouvrez-les d’un sac kraft. Très souvent, vous devrez le trouer ce dernier. Ensuite, suspendez votre “paquet” dans un courant d’air, si possible au soleil.

Pour les fleurs, couchez vos sacs kraft au soleil, sur une brique, ardoise au autre objet absorbant la chaleur. Si vous vivez dans une région chaude, créez une aération en dessous afin que le papier ne s’embrase pas…

Ensuite, étalez vos fleurs sur une paroi interne de votre sac. A nouveau, l’objectif est que les fleurs sèchent au soleil, sans être exposées à la lumière.

Que faire si la météo n’est pas clémente ?

Si la météo ne vous permet pas de sécher vos plantes à l’air libre, équipez-vous plutôt d’un déshydrateur (exemples chez Cdiscount, Fnac et Nature&Decouverte), afin de l’optimiser un bon séchage. Personnellement, je n’en ai pas encore testé, mais je sais que ces appareils autonomes sécheront aussi bien vos plantes que vos fruits, vos légumes et autres produits.

Conserver ses plantes aromatiques séchées

Une fois vos produits déshydratés, tassez-les dans des bocaux hermétiques que vous remplirez à ras bord. Ensuite, placez vos bocaux à l’abri de la lumière et dans une pièce à température ambiance.

Où trouvez des bocaux efficaces ? Vous obtiendrez différents modèles par ici ou chez Aurore Market.

Vous aimerez aussi: Congeler ses plantes aromatiques

Récoltez, séchez et conservez vos plantes aromatiques
Recevez mes futurs articles par email

LeBlogBio - Zero Dechet

Avec Leblogbio.fr, adoptez ou découvrez une vie bio, saine, dans une démarche zéro déchet, 100% astuces. leblogbio.fr

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Le contenu sur leblogbio.fr relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Sauf accord explicite, il est interdit de réutiliser ou de reproduire le contenu du site, incluant les textes, le design, les photos ou autres ressources iconographiques qui restent la propriété de l’auteur.