La sauge est connue, notamment pour réguler la transpiration. Le romarin possède aussi de nombreux bienfaits que j’ai déjà indiqué dans cet article. A partir de ces deux plantes médicinales, j’ai travaillé sur un déodorant naturel et fait maison en utilisant la plante de mon jardin. Au bout de plusieurs tests, voici mes deux recettes.

Sauge et romarin dans ma recette de déodorant maison (DIY)

Certaines plantes médicinales, comme la sauge officinale et le romarin, régulent la transpiration et empêchent le développement de bactérie. Servez-vous des plantes de votre jardin pour préparer votre déodorant. Pour cela, vous aurez besoin de :

  • 1 flacon à vaporisation (spray) d’environ 150 ml
  • 2 cuillères à café de feuilles de sauge
  • 2 cuillères à café de feuilles de romarin
  • 5 cuillères à soupe d’eau de source
  • 2 cuillères à soupe d’alcool sans odeur
  • 5 gouttes d’huile essentielle de sauge (option)
  • 2 gouttes d’huile essentielle de citron (option)
  • 8 gouttes d’huile essentielle de votre choix (si vous n’utilisez pas les 2 autres)

Retrouvez les meilleures huiles essentielles chez Slow Cosmétique. Je rappelle que chaque personne inscrite à ma newsletter (en cochant la case “Des liens de parrainage ou des promos”) recevra un email lui permettant d’obtenir 5 € de réduction pour leur 1er achat sur l’e-boutique Slow Cosmétique.

"Sauge

Tout d’abord, préparez votre hydrolat* infusion: portez votre eau de source à ébullition puis, hors du feu, ajoutez vos feuilles de romarin et de sauge. Placez un couvercle et laissez complètement refroidir. Enfin, filtrez votre préparation.

Ensuite, ajoutez votre alcool puis servez votre produit dans un flacon à vaporisateur. Versez votre huile essentielle au dernier moment puis fermez votre flacon.

Avant chaque utilisation, secouez votre flacon pour bien mélanger les produits. C’est aussi simple que ça.

hydrolat* : comme l’a très justement indiqué Laurence dans les commentaires, il ne s’agit pas d’hydrolat mais d’infusion. J’ai donc modifié ce passage.

Vous aimerez aussi :

Cet article vous a plu ? Recevez les prochains via ma newsletter et suivez-moi sur Instagram ou Facebook. Ce site me demande beaucoup de travail, soutenez-moi à travers mes liens d'affiliations ou mes cagnottes participatives Tipeee et Paypal.


LeBlogBIo Zero Dechet

Avec Leblogbio.fr, adoptez ou découvrez une vie bio, saine, dans une démarche zéro déchet, 100% astuces. leblogbio.fr

4 commentaires

Le Blog Bio - Zéro Déchet · 24 avril 2019 à 11 h 38 min

Bonne question Steu ;-). J’ai trouvé mon alcool en pharmacie mais je sais que certains utilisent de la Vodka… chacun son truc

Steu · 24 avril 2019 à 10 h 50 min

Bonjour. Quel type d’alcool conseillez vous ? Et où le trouver ?
Merci d’avance.

Le Blog Bio - Zéro Déchet · 5 novembre 2018 à 9 h 03 min

Très juste Laurence, j’avais hésité à écrire “infusion” car la plupart des personnes associent ce mot à la boisson mais vous avez raison. J’ai donc modifié cette partie. Merci pour cette remarque pertinente 🙂

Laurence S · 4 novembre 2018 à 17 h 51 min

Un hydrolat n’a rien à voir avec ce que vous proposez ici dans cette recette! Faire macérer des plantes dans une eau qui a été chauffée , ça s’appelle une infusion…. L’hydrolat est produit lors de la distillation de plantes dans un alambic pour récupérer leurs huiles essentielles. L’eau condensée lors de cette distillation est enrichie de milliersde micro-gouttes d’huiles essentielles. L’hydrolat est un des produits de l’aromathérapie, il est bien plus actif qu’une infusion car plus concentré, on ne le consomme que re-dilué dans de l’eau, et surtout il n’agit pas du tout au même niveau! Donc attention à ne pas induire les gens en erreur….

Les commentaires sont fermés.

Le contenu sur leblogbio.fr relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Sauf accord explicite, il est interdit de réutiliser ou de reproduire le contenu du site, incluant les textes, le design, les photos ou autres ressources iconographiques qui restent la propriété de l’auteur.