4
(1)

Peut-on avoir un jardin entretenu, régulièrement arrosé, et en mode économie – écologie ? Oui, même si, en moyenne, un jardin demande 15 litres d’eau par m² tous les 4 à 5 jours. Pourtant, l’eau est une ressource naturelle qui devient onéreuse et rare. Voici mes quelques astuces pour ne plus la gaspiller et (enfin) arroser son jardin en mode « économie – écologie ».

Un jardin arrosé – version zéro déchet

L’objectif étant de limiter au maximum le gaspillage d’eau du robinet, privilégiez un arrosage son jardin avec de l’eau récupérée.

Le récupérateur d’eau de pluie dont nous parlions précédemment (voir article) sera rapidement amorti pour arroser votre espace vert.

Toutefois, il ne doit pas être votre seul atout. Il vous faut d’autres astuces pour autonomiser l’hydratation de vos plantes sans pour autant sortir quotidiennement  votre arrosoir.

Une pelouse écologique et économique

Arrosez le moins possible votre pelouse. A moins d’une période de sécheresse, votre herbe saura trouver l’eau qu’elle a besoin dans la terre. Aussi, ne tondez pas votre pelouse trop courte. Les racines de votre herbe seront moins exposées à la lumière, et donc moins déshydratées, ce qui permettra à votre pelouse de se concentrer plus aisément sur sa recherche de ressource naturelle. Par la même occasion, vous aurez peu de chance d’avoir une pelouse jaunie.

De même, utilisez l’herbe de votre tonte pour pailler vos parterres et votre potager. Les pieds de vos plantes seront préservés de tout coup de chaud et, par la même occasion, ils s’hydrateront avec l’eau de votre herbe coupée. De plus, votre paillage absorbera chaque goutte de vos prochaines pluies pour, le moment venu, mieux redistribuer l’eau à vos plantes. Bonus : un bon paillage vous évitera aussi de désherber trop souvent.

Si vous avez peu – ou pas – d’herbe, paillez avec de la sciure de bois (sauf celle des résineux). Je vous explique dans cet article spécial.

Récupérez l’eau de pluie

Je vous en parlais dans un précédent article : vous réaliserez des économies substantielles en récupérant l’eau de pluie provenant notamment de votre toit. La méthode la plus classique pour récupérer l’eau de pluie est peut-être de « brancher » une cuve de récupération à vos gouttières. (Selon vos besoins, vous pourrez même vous faire livrer à domicile via ces liens AmazonCdiscount). L’eau de votre toit s’en engouffrera jusqu’à ce qu’elle soit remplie. N’oubliez-pas d’installer un filtre entre votre gouttière et votre cuve.

Arrosez en début ou fin de journée, voir la nuit

Le risque en arrosant en pleine journée est que vos plantes n’absorberont pas toute votre eau car cette dernière s’évaporera. Au besoin, utilisez l’astuce des bouteilles d’eau pour la nuit. Placez-les près de vos plantes, versez directement votre eau récupérée dedans puis profitez de votre soirée.

Si votre arrosage automatique est branché à votre récupérateur d’eau, programmez-le en début ou fin de journée. Même récupérée, votre eau ne devrait pas être gaspillée.

Les accessoires utiles pour avoir un jardin arrosé en mode économie

Bonne nouvelle si vous partez en vacances…ou non : il existe des accessoires forts utiles pour arroser son jardin tout en économisant l’eau et en gagnant du temps. Parmi eux :

Fondez pour la Olla, le diffuseur d’eau écologique pour un jardin arrosé en mode économie

jardin arrosé en mode économie avec le Oyas, le diffuseur d'eau écologique  (zéro déchet pour le jardin permaculteur

Composés de terre cuite, les Ollas / Oyas (l’original est par ici* et d’autres modèles par là) fourniront, pendant 4 à 6 jours, un apport 2 à 3 fois supérieur à un arrosage classique. Avec lui, vous vous absenterez près d’une semaine sans craindre que vos plantes soient déshydratées à votre retour.
*Avantage parrainage : lors de votre 1ère commande, obtenez 5 € de réduction sur votre 1ère box. Pour cela, cliquez sur ce lien et inscrivez vous dans la foulée.

Balcon ou intérieur ? Adoptez le pot écolo Jeannot

Mon coup de cœur du moment revient à ce pot à réserve d’eau qui est aussi ingénieux que décoratif. Avec son réservoir d’eau autonome et sa mèche hydrophile, vos plantes auront la quantité d’eau nécessaire à leur épanouissement. Son design sobre et épuré apportera une touche d’élégance à votre intérieur. Partez en week-end sereinement ! Ce pot astucieux s’occupera de vos plantes à votre place. Le petit plus ? Le terreau est inclus.

  • Avantage parrainage: en cliquant sur ce lien et vous en inscrivant dans la foulée, obtenez 5 euros de réduction sur votre 1ère commande.

D’autres astuces pour un jardin arrosé en mode économie – écologie ?

Vous connaissez d’autres astuces ? Je vous encourage à les partager dans les commentaires.

Vous aimerez aussi :

Je paille mes cultures disponible neuf ou d’occasion (*) chez Amazon*
et Decitre.
J’optimise l’espace au potager: Vers une meilleure productivité et plus de diversité, disponible neuf ou d’occasion (*) chez Amazon*
et Decitre.

Qu'avez-vous pensez de cet article?

Combien d'étoiles vaudrait mon article ?

Note moyenne 4 / 5. Nombre de votants 1

Aucun vote à ce jour ! Soyez le premier à noter donner votre avis

Vous avez aimé ? Faites-le savoir 🙂

Retrouvez-moi sur les réseaux

Je suis navrée d'apprendre que mon article ne vous ait pas plus 🙁

Améliorons cet article

Que devrais-je améliorer ?

rssyoutubeinstagram
Facebooktwitterredditpinterestlinkedintumblr

Le Blog Bio

Avec Le blog bio, adoptez ou découvrez une vie bio, saine, dans une démarche zéro déchet, 100% astuces. Le contenu sur leblogbio.fr relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Sauf accord explicite, il est interdit de réutiliser ou de reproduire le contenu du site, incluant les textes, le design, les photos ou autres ressources iconographiques qui restent la propriété de l’auteur.

1 commentaire

Manu · 27 avril 2020 à 12 h 45 min

Merci pour toutes les informations de cet article. Une cuve de récupération des eaux pluviales permet d’arroser son jardin gratuitement et sans peser sur la ressource en eau potable.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :