La châtaigne est le fruit de l’automne par excellence. Habituellement, elle se récolte de mi-septembre et jusqu’à la Toussaint. Découvrez les bienfaits nutritionnels de la châtaigne ainsi que les méthodes de conservation.

Vous aimerez aussi :

Les bienfaits nutritionnels de la châtaigne

Depuis toujours, la châtaigne est le fruit d’automne qui participe à votre bien-être grâce à sa richesse en nutriments et minéraux essentiels. Ce fruit de foret est riche en fibres, en fer, vitamine et magnésium.

Le site de l’Aprifel (Agence pour la Recherche et l’Information en Fruits et Légumes) vous décrit en détail son analyste et sa composition nutritionnelle.

Les principaux bienfaits de la châtaigne sont les suivants :

  • Sa teneur en gras (lipides) est plus faible que les noisettes, noix ou pistaches
  • Réduit les risques de diabète de type 2 et maladies du côlon lors d’une consommation régulière
  • Sa farine est sans gluten

Malgré les nombreux apports de la châtaigne, ne consommez pas plus de 10 fruits par jour.

Êtes-vous allergiques aux arachides ?

Si vous êtes allergique aux fruits « à écale » (ou arachide) comme les amandes et tout type de noix, sachez qu’il est contre-indiqué de consommer des châtaignes.

Aussi, par précaution, ne proposez pas ce produit à des enfants de moins de 3 ans.

Les bienfaits nutritionnels de la châtaigne. #zerodechet #antigaspi #nature #foret #nature

Les bienfaits nutritionnels de la châtaigne

La châtaigne en cuisine

La châtaigne se prête à de nombreuses préparations gourmandes, poêlée, bouillie, en farine, en purée, en potage ou encore de dessert. Voici quelques recommandations à propos de la conservation et préparation de la châtaigne.

Le Blog Bio n’a pas vocation à écrire des recettes culinaires. Toutefois, je vous suggère les quelques recettes de l’application anti-gaspi Save Eat que je trouve très sympa. Aussi, vous êtes libre de partager vos astuces avec les autres lecteurs dans l’espace “commentaire” ci-dessous.

Conservez vos châtaignes

Vous ne pourrez conserver la châtaigne dans le bac à légumes du réfrigérateur que 4 ou 5 jours car cette dernière craint l’humidité.

Avant de la congeler, vous devrez la cuire et l’éplucher.

La conservation appertisée (en bocal) est tout aussi excellente et ne vous demandera pas trop de dépenses d’énergies.

Epluchez rapidement vos châtaignes

Avant tout chose, laver et trier vos châtaignes. Ensuite, plongez-les dans l’eau froide. Débarrassez-vous des fruits flottants car ils sont soit vides, soit trop secs. Après, cuisez vos châtaignes à l’eau ou au feu.

Si vous choisissez de les cuire à l’eau, entaillez légèrement chaque châtaigne avant de les plongez dans de l’eau froide. Portez cette eau à ébullition 3 min puis égouttez vos châtaignes. L’écorce partira assez rapidement.

Si vous préférez les poêler (ou griller), n’oubliez pas, avant, d’ouvrir légèrement l’écorce avec la pointe d’un couteau. Elles s’ouvriront ensuite, lorsqu’elles seront cuites.

Certaines personnes recommandent de placer les châtaignes une nuit au réfrigérateur avant de les plonger dans l’eau déjà bouillante. Il parait qu’elles s’épluchent plus rapidement. Avez-vous déjà essayé?

Vous aimerez aussi :

Cet article vous a plu ? Recevez les prochains via ma newsletter et suivez-moi sur Instagram ou Facebook. Ce site me demande beaucoup de travail, soutenez-moi à travers mes liens d'affiliations ou mes cagnottes participatives Tipeee et Paypal.


LeBlogBIo Zero Dechet

Avec Leblogbio.fr, adoptez ou découvrez une vie bio, saine, dans une démarche zéro déchet, 100% astuces. leblogbio.fr

1 commentaire

  • MARINETL · 3 octobre 2017 à 19 h 51 min

    Pour bien conserver les châtaignes, après la cueillette, il faut les plonger quelques jours dans de l’eau. Je les ai mises dans un seau. Ca permet de tuer les vers qui sont dedans, les mauvaises vont remonter. Ensuite, il faut les laisser bien sécher dans des cagettes, (genre cagettes à trous, à champignons) en les remuant de temps à autre. Vous les garderez ainsi une bonne partie de l’hiver. On peut aussi enlever la coque marron et les congeler. Cette année, je vais essayer de les mettre en pots et les stériliser après cuisson

  • Les commentaires sont fermés.

    Le contenu sur leblogbio.fr relève de la législation française et internationale sur le droit d’auteur et la propriété intellectuelle. Sauf accord explicite, il est interdit de réutiliser ou de reproduire le contenu du site, incluant les textes, le design, les photos ou autres ressources iconographiques qui restent la propriété de l’auteur.